top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurlaurentbarrera

De la réciprocité en photographie

Lorsque je photographie un lieu, un paysage, une fleur, un l’arbre, un végétal, un animal, une scène, des kami…, il m’arrive souvent de réfléchir à ce que je prends et à ce que je peux donner en retour.


Faire une belle photo, c’est prendre, c’est se servir… et c’est ok… Mais ne serait-ce pas encore mieux si je donnais en échange.

C’est un partage, une reconnaissance du tout au tout, de l’infini à l’infini… en utilisant le corps et ses sens.

Photographier, c’est capter le beau, le grand, le manifesté sous les formes végétales, animales, minérales et invisibles.



L’invisible est le plus difficile à percevoir car il ne fait pas appel directement aux 5 sens. Il faut passer par l’intuition ou par les émotions ressenties.

Comment être artiste en redonnant à la nature ou à ce qui porte notre Art, la gratitude que cela mérite.



Reciprocity


When I photograph a place, a landscape, a flower, a tree, a plant, an animal, a scene, kami..., I often think about what I am taking and what I can give in return.


To take a beautiful photo is to take, it is to help yourself... And that's ok... But wouldn't it be even better if I gave in return ?


It is a sharing, a recognition of the whole, of the infinite to the infinite... using the body and its senses.


To photograph is to capture the beautiful, the great, the manifested in vegetal, animal, mineral and invisible forms. The invisible is the most difficult to perceive because it does not directly appeal to the 5 senses.

You have to go through intuition or through the emotions you feel.

 

How to be an artist by giving back to nature or to what carries our Art, the gratitude it deserves.


43 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page