Rechercher
  • laurentbarrera

Article dans l'Est Républicain lors du Festival de Besançon octobre 2022

Les 22 et 23 octobre dernier, j'étais à Besançon pour présenter ma série Koï, le livre qui en est tiré et une conférence sur l'influence de l'esthétique japonaise sur nos pratiques photographiques.

A cette occasion, j'ai pu être interviewé par le journaliste Franck Hakmoun de l'Est Républicain.


"Dans la nature, qu’il considère comme le lieu qui le relie au sacré et au mystère, il trouve les sujets qui l’intéressent le plus. Ses images, construites à la façon de haïkus, sont autant d’invitations à entrer dans son univers poétique."




Voici le texte intégral de l'article :

"Le Festival photographie Besançon de l’association Grain d’Pixel se déroule jusqu’au 6 novembre 2022, avec une cinquantaine d’expositions sur une douzaine de sites. Chaque jour, nous présentons un participant. Né à Marseille en 1966, Laurent Barrera a d’abord été ingénieur géologue puis vigneron en agriculture biologique en Provence. Cette activité l’a amené à se rendre souvent au Japon où il découvre une esthétique qui va fortement influencer son travail de photographe. Après avoir obtenu le prix du concours photo d’Arles en 2019, il décide de s’installer comme photographe en 2020 et commence à exposer dans différents festivals. Dans la nature, qu’il considère comme le lieu qui le relie au sacré et au mystère, il trouve les sujets qui l’intéressent le plus. Ses images, construites à la façon de haïkus, sont autant d’invitations à entrer dans son univers poétique."



Merci pour cette mise en avant dans la presse régionnale.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout